Rencontrer l’amour sur Internet

Les APP de rencontre en ligne sont le moyen le plus facile pour au moins 9 millions de célibataires italiens de trouver un partenaire. L’offre est vaste, pour n’en citer que quelques-unes : Tinder, Badoo, Bumble, Once, Her and Grindr.
Et pourtant, cette façon de connaître les gens semble trop confortable, trop facile et quand les choses sont comme ça, les risques sont tout proches.

Conséquences possibles sur l’estime de soi

De nombreuses personnes déclarent utiliser les APP de rencontre, certaines disent même que c’est ainsi qu’elles ont trouvé leur âme sœur, mais il y en a tout autant qui s’en plaignent, signalant l’impossibilité de trouver des personnes qui sont vraiment intéressées par une relation ou qui répondent à leurs intérêts.

En d’autres termes, la vraie rencontre conduit souvent à la déception des attentes et à l’apparition de sentiments d’inadéquation et de pensées négatives telles que “Si ça se passe toujours mal, si personne ne me rappelle après la première rencontre, cela signifie que quelque chose ne va pas chez moi, que je ne suis pas assez séduisant et intéressant pour être rappelé pour un deuxième rendez-vous”.

À cet égard, une étude américaine a montré que les gens recherchent généralement des partenaires plus attrayants qu’eux, ce qui réduit leurs chances de réussite.

Il semble également que l’un des APP de rencontre les plus célèbres au monde ait développé un algorithme qui fait que le beau ne voit que le beau et le laid ne voit que le laid, une qualité calculée par l’algorithme en fonction de la quantité moyenne de balayage à droite (beau) et à gauche (laid) collectée par chaque utilisateur.

Dans tous les cas, grâce au système de glissement, l’autre est choisi entièrement sur la base de la simple apparence physique, qui devient une valeur totale et incontestée.

Cette attention particulière portée à l’image et à l’apparence physique tend à accroître le sentiment d’inadéquation chez de nombreuses personnes.

Les recherches menées par les experts ont étudié les effets de l’utilisation de ces APP sur différentes constructions telles que la satisfaction corporelle, la tendance à se comparer aux autres, l’internalisation de certains canons esthétiques, la surveillance du corps, la honte de son corps et l’estime de soi, et ont mis en évidence, chez ceux qui utilisent ces APP, des niveaux plus faibles de satisfaction par rapport à son image corporelle et une plus grande tendance à l’auto-surveillance du corps, également sur la base d’idéaux esthétiques culturellement exaltés.
Les auteurs soulignent comment cette attention excessive au corps et à la beauté peut conduire à développer de l’anxiété, des symptômes dépressifs, des sentiments de honte, des dysfonctionnements sexuels, des troubles alimentaires et une détresse psychologique.

Bien que le succès de ce type d’APP soit incontesté (les lieux virtuels qui permettent de connaître les gens selon ses préférences, en termes d’âge, de sexe, de logement, de travail peuvent en effet sembler une solution fantastique), il est bon de prêter attention aux mécanismes qui pourraient amplifier les difficultés personnelles à nouer des relations ou en créer de nouvelles.

L’importance des expériences relationnelles positives

Le besoin de relations est un besoin inné et sain.
Cependant, il est important d’essayer d’avoir des expériences relationnelles positives qui renforcent l’image que nous avons de nous-mêmes et notre estime de soi au lieu de nous exposer à des expériences qui continuent à nous renvoyer à l’inadéquation et à nous faire sentir rejetés et pas à la hauteur.

Source : https://voyante.ch/trouver-lamour-en-ligne/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code